Accueil 
du site

EDUCATION à l'ENVIRONNEMENT

titre auteur, source
Comité de Pilotage "Planète Précieuse" du 1 juin 2017, à Belin Béliet (33) CORREZE environnement, 2017
Photos du Graine Aquitaine
Espace COOPERATION Corréze Environnement, 2007
Annonce conférence de David ELOY: Ensemble, Réinventer le développement,  lo direm 79,
mars 2007
Notre avenir passe par le Développement durable - sensibilisation Arnaud Maitrepierre, juin 2005
Découverte des espaces naturels autour de Tulle JF Grande, lo direm, 46, nov 2003
VOUS AVEZ DIT EDUCATION… Edito: lo direm, 34, juin 2002
Des secrets dans les jardins Emmanuel Devineau, enseignant-animateur Education Socioculturelle (ESC), eplea brive- objat,
Vie des ruisseaux lo direm, 40, avril 2003

 

Comité de Pilotage "Planète Précieuse" du 1 juin 2017, à Belin Béliet (33)

Le 1 juin, dans les locaux du GRAINE Aquitaine, à Belin-Beliet, avait lieu le Comité de Pilotage Planète Précieuse 2017 qui réunit 1 fois par an les partenaires de ce projet …

Planète Précieuse est un dispositif de sensibilisation au Développement Durable créé à destination des collégiens et Lycéens. Le dispositif est  bien connu en aquitaine: 10 années de coopération et d'évolution, près de 3600 interventions, 85000 jeunes sensibilisés, 135 animateurs formés issus de 54 structures différentes, une quinzaine de tuteurs !

Le dispositif se développe maintenant en direction des lycées de la Nouvelle Aquitaine grâce à l'engagement du Graine aquitaine, et au soutien financier notamment de la région et de la DREAL. Il reste un problème "d'harmonisation" des fonds  européens (qui ont encore des logiques ancienne région)  
Pour les collèges du-limousin et du Poitou Charente, nous devons rencontrer et convaincre  les Conseils Départementaux concernés, comme cela a été fait en son temps, pour les départements en Aquitaine…  

En Limousin, 9 animateurs (6 structures) ont participé à la première étape de formation, 2 ont été tutorés et ont pu assurer 5 premières interventions auprès de classes de seconde ce printemps  (3 en Haute Vienne et 2 en Corrèze).

La réunion s'est  terminée  autour d'un buffet !
Cathy Mazerm

Plus d'info:  Planète Précieuse: www.planeteprecieuse-aquitaine.f

 

 

 
 

 

 

Sorties: découverte des espaces naturels autour de Tulle.

Dimanche matin 19 octobre, par un temps un peu frais, sous la conduite de  Sylvain Paris, (Kayak club tulliste) un petit groupe d’une dizaine de personnes sont partis à la découverte des gorges de la Corrèze, sous Meyrignac de Bar pour une belle balade de trois heures trente où  chacun apprécia la beauté du site et  le caractère sauvage de ce chaos granitique dans cette profonde vallée difficilement accessible.

Les explications de Sylvain, complétée par les connaissances géologiques, botaniques, historiques  des participants permirent un échange très instructif où les plus jeunes purent confronter leurs connaissances fraîchement acquises en cours  à celles des anciens solidement gravée dans une mémoire sans faiblesse.

Cette balade qui s’inscrivait dans le programme d’animation autour de l’expo des espaces naturels du Limousin  présentée au CCS faisait suite à une autre qui avait  lieu le samedi d’avant, avec un  autre groupe, sur les berges de la Menaude affluent de la Vimbelle.

Frédéric Leblanc (chargé de mission du Conservatoire) guidait le groupe, pour une présentation sur le terrain de l’étude faite suite à la commande la Communauté des Communes du pays de Tulle. Cette étude établit des recommandations de préservation avant les interventions de nettoyage des berges programmées pour l’année prochaine. Lors de cette sortie à caractère scientifique, Frédéric Leblanc communiqua de manière très accessible et imagée, le résultat de ses recherches, observations et découverte sur le plan faune flore et les préconisations qui en découlent  pour préserver une biodiversité intéressante, par exemple garder une bande boisée (3 ou 4 m) en limite de cours d’eau et de prairie  pour tenir la berge, filtrer les pluies, apporter de l’ombre et de la fraîcheur au troupeau , servir de niches écologiques aux insectes et oiseaux qui participeront  par la prédation qu’ils exercent à l’équilibre écologique  des parcelles  … ou de l’intérêt de conserver des arbres morts , toujours pour servir d’abri à de nombreuses espèces … ou de l’ intérêt au niveau européen des forêts de feuillus avec des vieux arbres qui poussent sur les pentes …)

A titre d’exemple voici quelques unes des espèces relevées :

  • -          la Néottie nid d’oiseau (Neottia nidium avis),

  • -          le Pic mar (Dendrocopos medius) (Pic ressemblant au Pic épeiche),

  • -          la Loutre d’Europe (Lutra lutra),

  • -          la Barbastelle (Barbastella barbastellus),

  • -          le grand Capricorne (Cerambyx cerdo).

L’étude est consultable à la Communauté des Communes du pays de Tulle pour les CURIeux qui n’ont pu se libérer ce jour là.

Merci, à nos deux guides, Sylvain et Frédéric, à leur disponibilité et leur compétence, pour ces deux bols de nature consommés sans modération.                                               JFG

 

 

Des secrets dans les jardins

Le lycée agricole d'Objat lance son Premier festival de création de jardin les 5 et 6 avril 2003. Le festival sera inaugurée pendant la journée portes-ouvertes du lycée le samedi 5 avril. Cette manifestation regroupe un ensemble d'animations.17 jardins seront crées par les étudiants de la filière BTS Aménagement Paysager. Des jardins qui prendront l'eau…puisqu'une bonne partie sera exposée sur le canal, devant le lycée.
Des expositions d'artistes seront présentées dans des lieux détournés de leur fonction première : serres, hall technologique, salle de classe, CDI. "L'art nous permet de transformer notre regard, de nous faire regarder des choses que l'on a sous les yeux et que l'on ne voit plus" nous confie Emmanuel Devineau, enseignant d'éducation socioculturelle et coordinateur du festival.

L'animation rurale,
 une des missions de l'enseignement agricole.

Une centaine d'étudiants travaille sur le projet dans le cadre de leurs cours. Certains s'occupent de la communication, d'autres de l'organisation d'une conférence ou encore de l'accueil de scolaires. "L'animation rurale est une des missions de l'enseignement agricole, nous mettons tout en œuvre pour assurer notre rôle et rendre nos élèves responsables" témoigne le proviseur.
Et l'action déborde largement du cadre du lycée agricole. La DRAC et le Conseil régional ont largement encouragé et soutenu financièrement le projet. Les artistes locaux, Jean-Paul Ruiz et Vincent Floderer du CRIMP (Centre de recherche international sur la modélisation par le pli), tous deux de Saint-Aulaire, seront présents. La question du paysage ou du jardin est inscrite dans leur travail d'artistes. Une exposition d'art contemporain, organisée par le collège Freycinet d'Objat et le lycée agricole, sera proposée à la salle de pays d'Objat à partir de la mi Mars. Un film sera projeté au lycée, dans de véritables conditions de cinéma. Et le dimanche 6 avril, vous pourrez venir écouter un concert de clôture

La pédagogie au service de l'événement,
 l'événement au service de la pédagogie.

Ce premier festival se veut un moment de rassemblement dans un esprit de fête. Emmanuel Devineau et les étudiants qui travaillent avec lui ainsi que tous les autres personnels du lycée souhaitent semer des idées qu'ils espèrent voir germer dans les années à venir. "C'est pour nous un moyen de nous éclater, de sortir un peu du cadre strict des cours. On se sent vraiment acteurs. C'est valorisant" nous confie un étudiant.
"Rencontrer une artiste, ça nous ouvre l'esprit", selon une étudiante. En effet, une artiste, Elizabeth Ausina, est en résidence pendant tout le mois de Mars au lycée. Elle rencontre les élèves, les stimule. Elle fera également une "installation" dans une vieille serre du début su siècle, et un "cabinet de curiosités" avec quelques élèves volontaires.
Emmanuel Coulombs, enseignant d'éducation soocioculturelle au lycée encourage les initiatives : "les élèves sont demandeurs de ce genre de travail. Ils sont souvent partants. On se fait vraiment plaisir en travaillant par projet, et les élèves apprennent beaucoup". Emmanuel Devineau confirme, "au début, on les encourage, on les encadre, on les soutient. Et au bout d'un moment, quand ils se sont approprié le projet, ce sont eux qui nous poussent. Le projet nous dépasse. C'est du bonheur".

Eduquer, c'est conduire hors de.

Rencontrer des artistes, travailler avec eux, mettre en œuvre un projet d'une telle ampleur, apprendre à travailler en groupe, les lycéens du lycée agricole d'Objat semblent avoir de la chance.  "Ce n'est pas facile, les étudiants et les élèves ont beaucoup de cours. Ils sont motivés par leur projet, mais pas toujours disponibles. Demain ils seront dans la vie active, ils auront des choix à faire. Si on peut leur donner des outils, des clés de compréhension du monde, les aider à se construire un regard critique sur leur culture…" nous confie Emmanuel Devineau, avant de conclure "éduquer signifie conduire hors de, à l'école, on apprend à en sortir !".

Le lycée ouvre donc ses portes le samedi 5 avril. Tout le week-end, l'équipe du festival vous accueille pour cette grande fête de la création autour des jardins. Le thème pour cette première édition : jardin secret. Comment serait le vôtre ?

Emmanuel Devineau, enseignant-animateur Education Socioculturelle (ESC), eplea brive- objat, route de voutezac, 19 130 voutezac
tel : 05 55 25 51 71 emmanuel.devineau@educagri.fr

.